Europa Universalis - Mineurs...

!!! Forum Maudit !!!
Zone d'appui pour les joueurs d'Europa Universalis sur la plateforme Vassal.
Répondre
Seb
Administrateur
Administrateur
Messages :1481
Enregistré le :18 oct. 2003, 11:16
Europa Universalis - Mineurs...

Message par Seb » 26 déc. 2011, 18:10

Je m'arrache les cheveux avec ces règles... Cédric, tu m'as déjà donné une réponse générale, mais j'aimerais qu'on aille un peu dans les détails.

Si un joueur fait entrer en guerre un mineur en AM ou en CE, il est dit dans l'extension 1 que les forces de ce mineur sont considérées comme un mercenaire mais que le mineur n'est en fait pas en guerre. Jusqu'ici, tout est clair. Les règles de base prévoyaient, elles, l'entrée en guerre automatique de ces pays mineurs en AM et en CE. Ceci est donc modifié par l'extension 1. Tout est clair aussi.

Ce qui est moins clair, c'est ce qui advient d'une série de restrictions pour les mineurs ayant ces statuts.

J'aimerais savoir si ces restrictions s'appliquent encore, et si oui, dans quels cas:
- Dans tous les cas (dans ce cas, l'intérêt de les faire entrer en guerre est amoindri).
- Dans le seul cas où un joueur déclare la guerre un mineur AM ou CE, mais pas dans le cas où c'est le joueur qui fait entrer en guerre le mineur. Et, dans ce cas, est-ce égal si le joueur contrôlant le mineur déclare la guerre ou non à l'agresseur.

Voici les points, les réponses sont peut-être différentes en fonction des points.

Mineurs en AM
Le joueur peut utiliser les forces du pays mineur, avec les réserves suivantes :
- La force de base du mineur est utilisable sur le territoire du mineur sans limitation.
- Et deux piles de cette force à une province ou mer adjacente au territoire du mineur (si ami ou ennemi au joueur).

Le joueur peut aussi traverser librement le territoire de ce mineur, qui est alors considéré comme territoire ami.

Le pays mineur n’autorise son accès, et ses unités ne peuvent sortir de leur territoire national, que si le joueur est en guerre.
Toutes les pertes subies par les unités du pays mineur peuvent être remplacées, si les unités du mineur se trouvent sur une province nationale du mineur à la phase de logistique, et ce sans aucun coût pour le joueur.
Le mineur en AM ne reçoit a priori pas de renforts. Toutefois, si une pile ennemie entre sur son territoire, tirer immédiatement des renforts.
Mineurs en CE
Les règles pour les forces à disposition sont les mêmes que pour l’alliance militaire, sauf que le joueur peut utiliser la force de base du pays mineur librement, chez lui ou à l’extérieur (sauf Hors d’Europe si celui-ci n’y a pas de Colonie ou Comptoir), et uniquement en territoire ami ou ennemi (et en mer).
Les règles concernant la guerre et les pertes sont les mêmes que pour l’Alliance militaire.
Le mineur en CE ne reçoit a priori pas de renforts. Toutefois, si une pile ennemie entre sur son territoire, tirer immédiatement des renforts.

Avatar du membre
Mithridate
Administrateur
Administrateur
Messages :797
Enregistré le :19 juin 2003, 08:34
Localisation :Sinope
Contact :

Re: Europa Universalis - Mineurs...

Message par Mithridate » 27 déc. 2011, 21:51

Les restrictions du jeu de base continuent de s'appliquer. La fourniture des troupes devient simplement plus aléatoire. Le mineur est en paix, mais son territoire peut-être utilisé pour le ravitaillement et le déplacement. Les troupes fournies sont considérées comme des forces du joueur. Si l'ennemi veut couper le ravitaillement en entrant sur le territoire du mineur, il provoque les renforts. J'imagine que dans ce cas, il n'a pas besoin de déclarer la guerre au mineur.

Le bénéfice de l'AM et CE en cas d'agression d'un joueur tiers est étendu à tous les mineurs selon la règle maison. Maintenant, si tout le monde considère que cette règle favorise trop le jeu statique, on peut rester fidèle aux règles de base.
« Mithridate a d'autre part des amis qui n'attendent que son ordre, quel qu'il soit : les Scythes, les Taures, les Bastarnes, les Thraces, les Sarmates et tous les peuples riverains du Tanaïs, de l'Ister et encore du Palus Méotide. »

Ma ludothèque

Répondre